Ponctuation Collector

Traces philosophiques dans les parages de Combo Combo

Édition

Combo Combo No. 1
+
Olivier Koettlitz

20 €

21 x 29,7 cm
24 pages
Risographie deux couleurs (vert foncé et rose fluo) par Atelier Elcid
Munken Print White 80g/m² et 120g/m²
50 exemplaires destinés à la vente
Les textes sont en français

Version collector : Couverture en sérigraphie 3 couleurs (CMAT 150g/m²) issue des impressions des affiches (chaque couverture est unique).

Textes d’Olivier Koettlitz (philosophe appliqué) et reproductions des affiches originales de Atelier Bien-Vu, Building Paris, Formes Vives, Gilles Dupuis, Peter Bankov, Sarah Boris, Surfaces Studio et Team Thursday

Extraits :
1.
« Tout le monde sait dessiner. C’est du moins ce qu’on entend parfois dire. Ce qui est sûr, c’est que les membres de notre espèce se plaisent, dès leur plus jeune âge et depuis au moins le Paléolithique supérieur, à inscrire sur différents supports toute une gamme de signes que notre penchant immodéré pour la classification nous enjoint de ranger soit du côté de l’écrit soit du côté de l’image. Ce classement, qui tourne vite à la hiérarchie en faveur de la trace écrite, tend à faire oublier que le terme graphein, dans le grec ancien d’où nous tirons notre terme « graphisme », signifie, à la fois et sans jugement de valeur a priori, « écrire et dessiner ». »

 

2.
« Dire oui à la technique, implique qu’on le fasse sans réserves et sans excuses. L’affirmation est totale en ce qu’elle reconnaît à la technique la double puissance simultanée de produire et de créer, de faire mieux et de faire paraître. Cette assomption est émouvante aussi. Elle renoue, sans toujours en mesurer la portée, avec un geste qui rappelle une continuité, celle qui nous inscrit dans le lignage de nos frères hominidés, au moins à partir de -40000 ans, lorsque Homo sapiens investit le fond des grottes de signes et de dessins. Homo erectus déjà, il y a environ 2 millions d’années, montrait un goût pour ce qu’on pourrait appeler, dans un élan d’anachronisme patent, le proto-design, puisqu’il semblait mettre un point d’honneur à produire des bifaces dont la symétrie ne répond à aucune exigence pratique — pas d’utilité immédiate — mais bien plutôt à un investissement esthétique évident. »


Combiner, combine, combinatoire / Superpositions / « Priorité à la technique » / Qu’est-ce qu’un designer graphique ? / Sens et support / De la contingence / À défaut d’impression : poétique de la macule